top of page

DURABILITÉ

Le développement durable est au cœur des préoccupations du comité d’organisation du Sommet Mondial de la FIL 2024. Les participants qui se rendent à Paris ne viennent pas seulement assister à un sommet, mais deviennent des acteurs du changement, engagés à construire un avenir plus durable. Afin de minimiser les impacts d’un tel évènement international, voici quelques exemples d’actions mises en place :

LIEU : L'événement aura lieu au centre de conférence du CNIT à Paris - La Défense. Ce lieu a été récemment rénové avec des matériaux durables et conçu pour réduire la consommation d'énergie. L'espace d'exposition est conçu selon le principe "éviter - réutiliser - recycler" : éviter les déchets inutiles, réutiliser les matériaux et recycler les matériaux non réutilisables.

RESTAURATION/ALIMENTATION : Derrière chaque plat servi lors de cet événement se trouve une approche réfléchie axée sur la responsabilité sociale et environnementale (RSE), même si elle est parfois discrète. Les traiteurs participants ont pris l'engagement de repenser leurs pratiques pour réduire leur impact sur l'environnement. Cela va de la réduction du gaspillage alimentaire à la promotion des produits locaux et de saison, en passant par l'intégration de normes écologiques dans leurs processus de fabrication. En collaborant étroitement avec des producteurs locaux, en soutenant des initiatives sociales et en s'engageant à être des acteurs responsables au sein de leur communauté, ils montrent que la gastronomie peut être une force positive pour le changement.

TRANSPORTS : Le CNIT est bien desservi par les transports en commun, reliant facilement les aéroports et le centre de Paris. La RATP, avec le réseau RER, les métros, les bus et les tramways, facilite les déplacements des participants de manière écologique. En choisissant ces modes de transport collectifs, les participants contribuent à réduire les émissions de carbone et à minimiser l'empreinte écologique de l'événement. Chaque kilomètre parcouru en transport public évite autant de kilomètres en voiture individuelle, renforçant ainsi l'engagement du Sommet 2024 pour la durabilité environnementale.

L'empreinte carbone de l'événement sera calculée à la fin et une compensation carbone volontaire est envisagée.

Les participants ont un rôle important à jouer dans le développement durable !

bottom of page